Mots, et maux, émotions

L'inspiration au bout des doigts, les mots au fil de la vie

10 septembre 2007

Paroles Plurielles n°53

La consigne : Le texte commencera par cet incipit : L'horloge indique vingt deux heures trente, mais elle est en avance... Triste guet L’horloge indique vingt deux heures trente mais elle est en avance, et maman en retard comme d’habitude. Depuis que papa est partit, il a fallut qu’elle accepte ce travail pour nous faire vivre comme elle dit. Il est loin son travail, et elle finit souvent tard. Mamie viens me garder après l’école, elle m’aide dans mes devoirs, on mange ensemble et elle me lit une histoire... [Lire la suite]
Posté par Tylymymy à 17:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 juillet 2007

Paroles plurielles n°51

La consigne : Sur une photo de Courmarine Ecrire un texte ayant pour incipit : La surprise est de taille. ________________ De la vie d’un trottoir La surprise est de taille, de taille 36 je dirais. Moi qui en ce dimanche matin ne suis martelé que par des chaussures de sport aussi ternes et insipides qu’un blanc de sèche, voila qu’un bout de pied mignon viens m’effleurer le bout du nez… heu du pavé. Mais qui peut elle etre cette belle inconnue ? Est-ce une dame de petite vertu en quête de l’amant d’une... [Lire la suite]
Posté par Tylymymy à 20:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 juillet 2007

Paroles plurielle n°50

La consigne : Vous allez raconter une petite histoire, avec les petits bouts de phrase suivants qui se retrouveront dans l'ordre dans votre texte:- Elle est debout (incipit)- Que se passe-t-il?- C'est un parti pris- Des affreuses chaussettes de couleur verte- Et ce jour-là, le soleil s'est levé comme d'habitude(dernière phrase) _________________________________________________ Sur la falaise Elle est debout, seule face à la mer, en haut de la falaise. Elle est debout, le regard rivé sur l’horizon, les... [Lire la suite]
Posté par Tylymymy à 22:30 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 octobre 2006

Paroles plurielles consigne n°31

Sur cette photo écrire un texte à couleur surréalistes commencant par : Au matin le verre était vide Ivresse Au matin, le verre était vide. Et envolée l’ivresse volée à cette nuit désenchantée, ce temps ou j’ai tendu la main vers l‘espoir, effleurée du bout des doigts ses plumes soyeuses. Il s’est enfui, parti à tire d’aile vers l’immensité bleue. Je lui tourne le dos. Je suis en route vers l’amer. La mer tue me disait ma mère, l’amer aussi d’ailleurs. Plus sûrement si ce n’est plus rapidement. Le... [Lire la suite]
Posté par Tylymymy à 22:32 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 octobre 2006

Paroles plurielles consigne n°30

Sur une peinture de Guillemard, ecrire un texte court commençant par : Je ne l'aime pas, mais tant pis. Contredanse pour contrebasse Je ne l’aime pas mais tant pi. De toute façon, qu’y puis-je ? Il m’a choisit, sans me demander mon avis. Il m’a obligé à le suivre dans cet endroit répugnant ou il joue sa symphonie siphonnée, martelant mes cordes, ne leur laissant aucun répit. Il a eu beau mettre son beau costume noir, il ne sera jamais Ray Brown. Ha lui je l’aimais ! Il pinçait mes cordes avec délicatesse, il... [Lire la suite]
Posté par Tylymymy à 09:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
16 septembre 2006

Paroles plurielles consigne n°29

Ecrire un texte erotique court, dans lequel tout est suggéré par métaphores ou périphrases Ode parfumée Elle, Parfum envoûtant et voluptueux, Aux saveurs orientales Le jasmin, la rose Et la sensualité de l’ambre. Lui, Tout en fraîcheur, Et odeurs marines, Un parfum iodé Rappelant la fureur des tempêtes. Eux Par petites touches délicates, Les senteurs se frôlent, Se recherchent. Elles se goûtent Du bout des lèvres, Du bout du nez. Elles s’enhardissent, Se... [Lire la suite]
Posté par Tylymymy à 23:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

29 août 2006

Paroles plurielles consigne n°28

Apres une desertion d'un mois, je reprends la plume et le calvier. voici donc la consigne pour Paroles plurielles numero 28 A partir de cette photo, faire un texte court se terminant par "j'ai terriblement besoin de faire pipi." J'ai ecrit deux textes que je vous livre ici, c'est le premier que j'ai soumis a Paroles plurielles, a vous de me dire si j'ai eu raison ou non. Absence Boum j’suis mort. J’suis tombé là, à coté de toi en te tenant la main. En fait on est mort tout les deux et comme ça on part pour... [Lire la suite]
Posté par Tylymymy à 14:13 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 juillet 2006

Paroles plurielles consigne n°27

La consigne : un texte a trous, avec la liberté totale de remplir les espaces Après quelques minutes de marche, il…………………..........sur………………………...........qui menait  à………………......., poursuivi …………………………………………. tête.Il…………………………et……………………entre ses doigts, car……………………………...............terre entière………………………….Puis il reprit…………………........en essayant…………………………En réalité………………………............bord de mer……………..…………………………………………...........déprimer.Il …………………………….....chemin et………………………… 5eme dimension Apres quelques... [Lire la suite]
Posté par Tylymymy à 23:45 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 juin 2006

Paroles plurielles consigne n°26

Sur un montage de peinture de Christophe Renoux , la consigne : commencer le texte par "l'unique ascenseur de l'immeuble est momentanèment hors d'usage". Le réparateur « L’unique ascenseur de l’immeuble est momentanément hors d’usage… Momentanément, ça fait quand même trois mois que ça dure. Mais au moins ça mets d’l’animation, on s’croise dans les escaliers, on discute sur les paliers. Avant, dans l’ascenseur, tout le monde se r’gardait en chien de faïence, la main sur son sac ou sur son... [Lire la suite]
21 juin 2006

Paroles plurielles consigne n°25

  Sur cette photo, terminer le texte par : m'offrir a celui qui ne me voyait pas. Sultane d’un soir Captive parmis d’autres, je fut vendue au sultan de Rabat. Enfermée dans son harem, j’errais comme une âme en peine, ne voyant qu’a travers un brouillard la magnificence des pièces emplies de coussins et de tapis aux couleurs chaudes. Il n’y avait que dans les jardins que je retrouvais un peu de mon pays. La nostalgie me serrait le cœur, et la beauté harmonieuse des plantes et bassins était troublée par mes larmes. ... [Lire la suite]
Posté par Tylymymy à 14:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,